Les piliers de la terre

  • Titre : Les piliers de la terre     Tome 1 et 2
  • Année : 1990
  • Editeur : Stock
  • Auteur : Ken Follett
  • Résumé : XII ième siècle en Angleterre, la guerre et la famine font des ravages parmi les populations. Henri I vient de mourir, une farouche guerre de succession s’engage alors, celle-ci va plonger le pays dans le chaos. Pendant ce temps là, autour de l’abbaye de Kingsbridge le projet d’édification d’une majestueuse cathédrale continue malgré de grandes difficultés et Tom le bâtisseur va être embauché pour participer au chantier.
  • Mon humble avis : Avant de m’attaquer à ce succès planétaire ( vendu à plus de 90 millions d’exemplaires ! ) je connaissais très peu l’oeuvre de Folett. J’étais tombé un peu par hasard sur un de ses ouvrages : le réseau Corneille que j’avais lu et très moyennement apprécié. Fort des critiques dythirambiques et d’avis de lecteurs enthousiastes je me procurais néanmoins les deux tomes de ce bouquin sur les bâtisseurs de cathédrale. Et là ,ô surprise , ces deux romans, je devrais dire pavés, m’ont procuré un plaisir de lecture indéniable. Si l’auteur pêche souvent par excès de manichéisme c’est à peu près le seul reproche qu’on puisse lui faire. En effet les piliers de la terre est une oeuvre forte, documentée, érudite et passionnante. Les deux milles pages se lisent avec une facilité déconcertante tant le roman est addictif, les personnages attachants. La description de ce monde féodal vaut, à mon humble avis, nombres de livres d’histoire et il est impossible de quitter Tom, Aliéna ou Philipp une fois que l’on est rentré dans cette histoire jusqu’au dénouement final. Les piliers de la terre ont fait de de Follett une référence et un maître dans l’art de tenir son lecteur en haleine et un conteur au talent hors-pair. On ne peut que s’incliner devant ces deux tomes plein de fougue, d’élan romanesque et de passion. Une lecture édifiante, un récit efficace, bravo maître Follett.
  • J’achète ? : Oui sans hésiter et même si tu n’es pas féru d’histoire ce roman va certainement te fasciner.

les piliili.jpg

28 commentaires

  1. Un grand et merveilleux souvenir de lecture pour moi synonyme de nuit blanche bien sûr!
    J’aime bien la disposition de ton blog il est aéré et chaleureux. Merci pour ton amitié babeliote.
    Fransoaz

    Aimé par 1 personne

Laisser un commentaire

Entrez vos coordonnées ci-dessous ou cliquez sur une icône pour vous connecter:

Logo WordPress.com

Vous commentez à l'aide de votre compte WordPress.com. Déconnexion / Changer )

Image Twitter

Vous commentez à l'aide de votre compte Twitter. Déconnexion / Changer )

Photo Facebook

Vous commentez à l'aide de votre compte Facebook. Déconnexion / Changer )

Photo Google+

Vous commentez à l'aide de votre compte Google+. Déconnexion / Changer )

Connexion à %s