Un pays à l’aube

  • Souvenir de lecture
  • Titre : Un pays à l’aube
  • Année : 2008
  • Editeur : Rivages/Thriller
  • Auteur : Dennis Lehane
  • Résumé : USA au lendemain de la grande guerre. Les soldats rentrent dans un pays dévasté par la pauvreté où l’économie est au plus bas et la nation endettée. Dans ce marasme des voix se font entendre et des groupuscules plus ou moins violents tels que les bolchéviques, les anarchistes ou les défenseurs de la cause noire s’organisent pour tenter de changer la société. L’agent Danny Coughlin est infiltrée dans ces organisations pour repérer les fauteurs de troubles puis les expulser du territoire américain. De son côté Luther Laurence, jeune noir idéaliste, tente de fuir son passé en se mêlant à la population de Boston. La ville est au bord du chaos, la grève des policiers va mettre le feu aux poudres. 1919 sera l’année de tous les dangers, l’Amérique est au bord de la révolution..
  • Mon humble avis : Les lecteurs assidus de l’oeuvre de Lehane ( dont je ne fais pas vraiment partie ) ont dû être passablement surpris à la lecture de ce pays à l’aube. En effet l’auteur dépasse ici le cadre strict du thriller pour nous livrer un texte assez somptueux sur la genèse de l’Amérique actuelle. J’avoue que mes connaissances sur cette période étant assez limitées, j’ai été stupéfait par cette épopée pleine de bruit et de fureur où l’on apprend que l’Amérique, parangon du capitalisme, a connu des soubresauts anarchiques qui ont plongés des villes tel que Boston dans un chaos pré-révolutionnaire. Le savoir-faire de l’auteur allié à la minutie et l’érudition de la description d’une époque font de ce livre un excellent souvenir de lecture. Si l’on n’y aditionne la pertinence des situations, la richesse des personnages et la fluidité de l’écriture force est de constater que l’on se retrouve devant un bon roman, voir un grand roman. Lehane, dépasse ici le cadre du récit classique pour nous raconter une nation et nous livrer un grand roman américain. Vous l’aurez compris j’ai vraiment adoré ce bouquin qui reste, à mon humble avis, la pierre angulaire de l’oeuvre de cet auteur. Jamais ennuyeuse, forte, addictive, passionnante, magistrale, les superlatifs ne manquent pas pour décrire cette fresque à la fois intimiste et traversée d’un souffle étonnant. Du grand art tout simplement.
  • J’achète ? : Evidemment et puis si tu es aussi inculte que l’auteur de ces quelques lignes, tu découvriras une période de l’histoire américaine aussi étonnante qu’effrayante. Tu feras également la connaissance d’un personnage épique qui a marqué plusieurs générations d’américains, le légendaire joueur de base-ball Babe Ruth.  Une lecture immense encore une fois.

aaaaaa.jpg

16 commentaires

  1. Formidable roman, histoire du syndicalisme naissant, de l’intégration des populations immigrées et des noirs américains. Début et déclin du siècle d’or des USA à travers la rencontre de ses attachants personnages.

    Aimé par 1 personne

  2. Bonjour, merci pour ces articles intéressants, et sans complaisance ce que j’apprécie. Du coup j’ai appris que Lehanne écrivait autre chose que du thriller, le sujet de ce livre éveille mon intérêt, je suis fascinée par l’Amérique, son peuple, et son histoire. J’ai d’ailleurs beaucoup aimé la BD « Une histoire populaire de l’empire américain » de Howard Zinn, paru chez Vertige Graphic en 2009, je le recommande à tous ceux que le sujet intéresse.

    Aimé par 1 personne

  3. Excellent livre en effet! J’ai également beaucoup aimé la suite, « ils vivent la nuit ». Il me reste le dernier volet à lire. Et je suis d’accord avec toi ce livre est à part dans la biblio de Dennis Lehane.

    Aimé par 1 personne

  4. Oui, un grand bouquin de Lehane, passionnant et sérieusement étayé. J’ai vu le film Live by night de Ben Affleck adapté du deuxième volume de la trilogie, que je n’ai pas lu. Film assez médiocre à mon idée. Et j’ai lu Ce monde disparu, troisième tome, dont l’essentiel se passe à Cuba. Bien mais moins bien que Un pays à l’aube. A bientôt.

    Aimé par 1 personne

Laisser un commentaire

Entrez vos coordonnées ci-dessous ou cliquez sur une icône pour vous connecter:

Logo WordPress.com

Vous commentez à l'aide de votre compte WordPress.com. Déconnexion / Changer )

Image Twitter

Vous commentez à l'aide de votre compte Twitter. Déconnexion / Changer )

Photo Facebook

Vous commentez à l'aide de votre compte Facebook. Déconnexion / Changer )

Photo Google+

Vous commentez à l'aide de votre compte Google+. Déconnexion / Changer )

Connexion à %s