Le grand santini

  • Titre : Le grand Santini
  • Année : 2009
  • Auteur : le regretté Pat Conroy
  • Editeur : Belfond
  • Résumé : Bull Meecham est pilote de chasse mais aussi un père de famille rigide,intraitable et tyrannique. Son nom de guerre est le grand Santini. Cet homme, héros de guerre américain, mène la vie dure à ses 4 enfants et fait régner un ordre militaire strict dans son propre foyer. Ben son fils ainé, subit ce joug depuis sa plus tendre enfance et devra tenter de trouver sa place entre une mère soumise, une soeur volubile et l’écrasante figure paternel, source de sentiments contradictoires et violents.
  • Mon humble avis : Pat conroy fut un auteur de grand talent, ceux qui ont eu la chance de lire le magnifique prince des marées peuvent en témoigner. Incomparable quand il s’agit de décrire de l’intérieur la complexité des relations familiales cet auteur démontre une fois de plus avec ce roman son génie, son acuité et son humanité. De ce bouquin, à priori autobiographique, on ressort ému, lessivé devant tant d’ambivalence dans la description des sentiments. Comme à son habitude Conroy excelle dans des dialogues drôles et pertinents. L’émotion est là, présente à chaque moment de la vie de cette famille, on déteste le grand Santini puis on l’adore quelques pages plus tard, on est ému devant le destin de Ben, on rit lorsque Mary Ann tente de s’affirmer. Les thèmes abordés sont multiples : rapports filiaux évidemment mais aussi racisme, passage à l’âge adulte, sexisme, violence conjugale et tout cela servi par à une écriture précise, fluide et brillante. S’il faut trouver un défaut à ce roman je dirais que la mise en place est un peu longuette mais tout cela est vite balayé dans la seconde partie du texte qui, à mon humble avis atteint des sommets littéraires. Conroy fut un maître et un conteur hors-pair ; sans atteindre le niveau exceptionnel du prince des marées ceux qui liront le grand Santini en sortiront grandis et un peu plus humains qu’avant cette lecture. C’est déjà énorme et pour cela un hommage sincère doit être rendu à la mémoire de Pat Conroy décédé recemment.
  • J’achète ? : Oui sans hésiter mais si tu as le choix je te conseille d’abord la lecture du prince des marées ( voir critique précédente sur francksbooks.wordpress.com )

pConroy_index1.jpg

6 commentaires

Laisser un commentaire

Entrez vos coordonnées ci-dessous ou cliquez sur une icône pour vous connecter:

Logo WordPress.com

Vous commentez à l'aide de votre compte WordPress.com. Déconnexion / Changer )

Image Twitter

Vous commentez à l'aide de votre compte Twitter. Déconnexion / Changer )

Photo Facebook

Vous commentez à l'aide de votre compte Facebook. Déconnexion / Changer )

Photo Google+

Vous commentez à l'aide de votre compte Google+. Déconnexion / Changer )

Connexion à %s