Premières armes .Les enquêtes des cousins Clifford.

  • Titre : Premières armes . Les enquêtes des cousins Clifford.
  • Année : 2016
  • Auteur : Delphine Montariol
  • Résumé : 1900 au coeur de la campagne anglaise . Les plans d’une arme essentielle à la sécurité du royaume-uni sont dérobés lors d’une réunion réunissant le gratin de l’espionnage et de la bourgeoisie britannique. Pour sauver l’honneur des Clifford, les enfants du maître de maison vont devoir se rendre à Paris lors de l’exposition universelle pour y débusquer le voleur. Accompagnés de miss Hayley leur gouvernante mais surtout de leur cousin Alistair, agent fraîchement retiré des services secrets, les jumeaux intrépides vont devoir faire face à moult dangers impliquant certains services d’espionnage de la vieille Europe.
  • Mon humble avis : Cela devait arriver… Je dois avouer qu’avant de me pencher sur le bouquin de Delphine Montariol j’ai dû m’abstenir de rédiger plusieurs chroniques d’ouvrages qui, pourtant non dénué d’intérêt, ne m’ont pas convaincu. Manque d’intérêt, de motivation, plusieurs textes que j’ai reçu me sont tombés des mains et je réitère mes excuses aux auteurs qui avait fait l’effort de me faire parvenir leurs bouquins. Ceci étant dit, le texte qui nous intéresse aujourd’hui,  m’a semblé de bonne facture et même si en règle générale les livres d’enquête ne me passionne pas particulièrement, j’ai éprouvé du plaisir à suivre les pérégrinations de Meredith et Benedict Clifford à travers l’exposition universelle de Paris 1900. Tout d’abord les personnages sont bien troussés, assez surprenants et puis le texte n’est pas dénué d’humour. A contrario je dois bien admettre que j’ai trouvé l’enquête plutôt banale mais la jolie description du Paris de la belle époque et de l’expo prennent rapidement le dessus et emporte le lecteur dans une aventure somme toute plutôt trépidante et addictive. Si l’écriture est efficace, Montariol n’évite pas quelques maladresses, surtout dans la première partie du récit, mais qu’importe, le lecteur se laisse rapidement porté par la petite musique de l’auteur et surtout par des personnages incarnés et attachants qui font, à mon humble avis, tout l’intérêt de ce court roman dont la suite ne devrait pas tarder à voir le jour. Bravo Delphine pour l’essai réussi et j’aurai grand plaisir à retrouver cette belle galerie de personnages dans un ouvrage prochain. Longue et belle vie aux jumeaux Clifford !
  • J’achète ? : Pourquoi pas ? Tu y découvriras que les petits lord anglais, sous couvert d’une éducation policée, peuvent parfois faire preuve d’une violence et d’une cruauté rare. Mention spéciale pour Meredith, personnage complexe, attachant et pleine de ressources insoupçonnées.

 

Unknown

6 commentaires

  1. Bonsoir Franck, à quel public s’adresse ce livre, vu d’ici je dirais plutôt roman pré-ado, ça ne me semble pas s’adresser aux adultes ….? Le contexte me rappelle un travail (liste bibliographique ) que nous avions dû rendre durant notre formation de bibliothécaire, j’avais choisi l’Expo 1900, et du coup ça avait été l’occasion de visionner les tout premières images filmées par les frères Lumière, c’était très émouvant de voir ces hommes, ces femmes, déambuler, portant d’élégantes tenues et chapeaux. Je n’ai encore jamais lu d’auto-édité, mais je suis sûre qu’il y a des talents à dénicher. Bonne soirée à toi et bon dimanche !

    Aimé par 1 personne

      1. Merci Franck pour cet avis. Je reviens juste d’une balade au bord de la mer à côté de chez nous, avec la lumière du soir, c’était juste magique ! Bises, et bonnes lectures !

        J'aime

Laisser un commentaire

Entrez vos coordonnées ci-dessous ou cliquez sur une icône pour vous connecter:

Logo WordPress.com

Vous commentez à l'aide de votre compte WordPress.com. Déconnexion / Changer )

Image Twitter

Vous commentez à l'aide de votre compte Twitter. Déconnexion / Changer )

Photo Facebook

Vous commentez à l'aide de votre compte Facebook. Déconnexion / Changer )

Photo Google+

Vous commentez à l'aide de votre compte Google+. Déconnexion / Changer )

Connexion à %s