Une maison dans le ciel

  • Titre : Une maison dans le ciel
  • Auteur : Amanda Lindhout en collaboration avec Sara Corbett
  • Editeur : Seramis
  • Année : 2017
  • Résumé : Amanda Lindhout, petite fille issue d'un milieu défavorisé,  s'échappe d'un quotidien difficile en feuilletant les pages d'anciens National Geographic. Plus tard, elle parvient à découvrir le monde en économisant sur ses pourboires de serveuse. Armée de son seul sac à dos, la jeune fille arpente l'Amérique du sud puis l'Inde, le Pakistan, l'Irak et l'Afghanistan. Malgré les conseils inquiets de ses proches, Amanda décide de se lancer dans une carrière de journaliste et se rend à Mogadiscio, capitale d'une Somalie en pleine tourmente. Accompagnée de Nigel, son amoureux photographe australien, la jeune fille verra son destin basculé lorsqu'ils seront enlevés par une milice islamiste. Commence alors un calvaire de 460 jours.
  • Mon humble avis : Une fois n'est pas coutume, ma chronique traitera aujourd'hui d'un témoignage et non d'un roman. J'avais lu un article de presse plutôt positif sur ce bouquin et lorsque François de Saint exupery me contacta pour me proposer cet envoi, j'en fus ravi et flatté ! Bref cette petite parenthèse dans mes lectures habituelles me ravissait et la lecture des premières pages de ce témoignage qu'on disait haletant me confirmait assez vite que j'allais y trouver un grand plaisir de lecture. Evidemment nous sommes là dans un produit marketé à l'américaine, un livre destiné à faire un carton à l'international, un best-seller bien foutu, facile à lire et addictif. Certains trouveront à redire sur ce genre de procédé, pour ma part j'ai tendance à penser que ce type de littérature est un bienfait pour l'industrie du livre et qu'à chaque fois qu'un livre est ouvert c'est une émission de télé-réalité qui s'éloigne. Mais revenons plutôt à Amanda, au calvaire que cette femme a vécu, au courage et à l'abnégation dont elle et Nigel ont fait preuve pour survivre 460 jours entre les mains d'une bande de fondamentalistes islamistes pervers et cruels. Le récit des premières années d'Amanda, sa soif d'évasion, ses voyages antérieurs à la Somalie sont admirablement contés et le lecteur se sent immédiatement en empathie avec cette jeune fille dynamique et audacieuse. Et puis l'angoisses sourde, l'Irak puis l'Afghanistan, la pression qui monte lors de l'atterrissage sur Mogadiscio, les premiers échanges de tirs, les occidentaux retranchés dans des hôtels. Et puis le choc, l'enlèvement, la violence des coups, la violence psychologique, les simulations d'exécutions, les sévices sexuels, la cruauté, l'ignorance et la bêtise crasse de ses ravisseurs. Le témoignage est brut, sans concession et aucun détail du délabrement physique et morale d'Amanda ne sera épargné au lecteur. Le récit est parfois d'une violence quasi insoutenable et l'on ne peut qu'être admiratif devant la force de caractère de son héroïne qui ne perd jamais espoir, qui parvient à se réfugier dans un coin de sa tête, qui imagine une maison dans le ciel où elle serait choyée et entourée de ses proches. Amanda est définitivement une survivante, son récit est palpitant et jamais haineux et l'on ne peut que s'incliner devant une telle leçon de courage, d'espoir et d'abnégation. Superbe.
  • J'achète ? : Oui bien sûr pour toutes les raisons évoquées plus haut et parce que malgré la noirceur de son propos, ce bouquin porte un joli message d'espoir et de fraternité ( grosse pensée pour cette femme anonyme qui prit la défense d'Amanda lors de l'épisode de l'évasion, un épisode d'une force incroyable )

8 commentaires

  1. Ne jamais lire une critique , je devrais le savoir…. J’imagine que son auteur est aussi tiraillé par la peur d’en dire trop et le désir d’en dire davantage … Encore une bonne raison de me poser au milieu des coquelicots, loin de toute connection et de savourer le plaisir indicible d’une lecture ininterrompue ! Bonne lecture , mais pour vous , celle injonction est superflue ! FçZ

    >

    Aimé par 1 personne

Laisser un commentaire

Entrez vos coordonnées ci-dessous ou cliquez sur une icône pour vous connecter:

Logo WordPress.com

Vous commentez à l'aide de votre compte WordPress.com. Déconnexion / Changer )

Image Twitter

Vous commentez à l'aide de votre compte Twitter. Déconnexion / Changer )

Photo Facebook

Vous commentez à l'aide de votre compte Facebook. Déconnexion / Changer )

Photo Google+

Vous commentez à l'aide de votre compte Google+. Déconnexion / Changer )

Connexion à %s