Lynwood Miller

  • Titre : Lynwood Miller
  • Année : 2016
  • Editeur : Lajouanie
  • Auteur : Sandrine Roy
  • Résumé : Lynwood Miller, jeune retraité des forces spéciales américaines vit dans une bergerie perdue au beau milieu des montagnes françaises. Une nuit de tempête, attiré par des hurlements, il parvient à sauver la belle Eli des griffes de deux malfrats. Une relation passionnelle se nouera entre cette jeune fille aux pouvoirs étonnants et Miller qui n’aura de cesse de pourchasser les auteurs de cette tentative de meurtre.
  • Mon humble avis Les habitués de ces petites chroniques se rappellent peut-être à quel point je considère les polars comme la chasse gardée quasi exclusive des auteurs anglo-saxons. Même si mon opinion sur le sujet est en train d’évoluer, je reste souvent circonspect devant l’immense succès de moultes auteurs francophones considérés comme des maîtres du polar contemporain. La réception de l’ouvrage de Sandrine Roy aurait pu me conforter dans cette opinion mais il se trouve que ce premier roman est plutôt de bonne facture, sans autre prétention que  de divertir son lecteur et rédigé avec une simplicité et une fluidité dont pourraient s’inspirer nombres d’auteurs confirmés. Evidemment Roy ne révolutionne pas le genre mais son oeuvre est rythmée, parfaitement construite et addictive. Une pincée d’humour et des personnages attachants font de ce premier roman une jolie réussite et un plaisir de lecture simple et évident. Certains lecteurs seront sans doute désarçonnés par quelques défauts présent dans ce texte : maladresses (surtout dans la première partie du roman), mais aussi par les aspects artificiels de la relation Lynwood/Eli et certains dialogues quelque peu convenus. Pourtant, et c’est à mon humble avis la première qualité de ce court polar, Roy parvient à captiver son lecteur jusqu’au dénouement. Lynwood se révèle donc être une bonne surprise, un roman honnête et léger qui pourra ravir, j’en suis sûr, bon nombres de lecteurs.
  • J’achète ? : Mon avis, tu l’auras constaté, est plutôt positif. Roy est une auteure honnête, ici pas d’artifices ni de fausses-pistes n’ayant d’autre ambition que de tromper le lecteur. L’enquête est réussie, simple et conviendra à la plupart des aficionados du genre.

9 commentaires

Laisser un commentaire

Entrez vos coordonnées ci-dessous ou cliquez sur une icône pour vous connecter:

Logo WordPress.com

Vous commentez à l'aide de votre compte WordPress.com. Déconnexion / Changer )

Image Twitter

Vous commentez à l'aide de votre compte Twitter. Déconnexion / Changer )

Photo Facebook

Vous commentez à l'aide de votre compte Facebook. Déconnexion / Changer )

Photo Google+

Vous commentez à l'aide de votre compte Google+. Déconnexion / Changer )

Connexion à %s