La disparue de Saint-Maur

  • Titre : La disparue de Saint-Maur
  • Auteur : Jean-christophe Portes
  • Editeur : City éditions
  • Année : 2017
  • Résumé : Hiver 1791, Victor Dauterive  officier de la gendarmerie nationale est appelé à enquêter sur la disparition d’une jeune aristocrate dans la commune de Saint-Maur. Le comportement étrange de la famille de la victime trouble le jeune enquêteur qui se voit contraint d’abandonner l’affaire lorsque son mentor, le fameux marquis de La Fayette, l’envoie en Angleterre pour déjouer un complot. Courant deux lièvres à la fois Victor n’aura de cesse de faire éclater la vérité et préserver son honneur dans cette période post révolutionnaire empreinte d’injustices, de violences et de complots de toutes sortes.
  • Mon humble avis : Avant d’avoir été contacté par l’auteur j’avais déjà entendu parler des romans de Jean-Christophe Portes. En effet le fameux libraire Gérard Collard n’a eu de cesse d’encenser ces romans et même si nos avis sont souvent discordants je ne peux ici que m’incliner devant cette réalité : oui cette disparue de Saint-Maur est une réussite totale. Réussite dans la forme : une écriture fine, fluide, sans fioritures ni prétention, une érudition rare mais toujours au service du texte évitant l’écueil de la démonstration permanente. Et puis sur la forme avec deux enquêtes menées de front par notre jeune héros épaulé par Olympe de Gouges, illustre femme de lettres, féministe avant l’heure qui finira sur l’échafauds quelques années plus tard. Mêlant les personnages de fiction et les personnages historiques avec maestria l’auteur tisse une toile précise, passionnante et fatale pour son lecteur dont le seul souhait est de pouvoir s’isoler au plus vite pour replonger dans ce chaotique Paris du XVIII ème. Vous l’aurez compris j’ai beaucoup aimé ce roman et son jeune héros Victor dont la naïveté et l’idéalisme (surtout au début du bouquin) forcent l’empathie et la bienveillance. Personnage attachant, marquant, Dauterive est campé de manière réaliste par Portes et l’évolution de son caractère notamment la perte de ses illusions au cours de ses aventures sont aussi l’une des grandes qualités de ce roman historique bien ficelé, addictif et passionnant. Sur une toile de fond post-révolutionnaire l’auteur parvient à traiter de thèmes actuels (Inégalités sociales, tensions familiales, place de la femme dans la société, culpabilité) avec acuité et sans jamais paraître ennuyeux, c’est superbement réalisé et moderne mais c’est surtout un tour de force. Décidément je n’ai que des louanges à adresser à Jean-Christophe Portes !
  • J’achète ? : Bien sur. Que tu sois adeptes de romans d’enquêtes ou féru d’histoire ce roman t’es destiné. Passé l’académisme un peu désuet de sa couverture (mais ce n’est que mon humble avis) ce bouquin est une jolie réussite.

13 commentaires

  1. Un livre très tentant où se mêlent enquête et histoire, deux genres qui me plaisent. Et faire intervenir la brillante Olympe de Gouges n’est pas pour me déplaire non plus, c’est une personnalité qu’on rencontre très rarement en littérature.

    Aimé par 1 personne

Laisser un commentaire

Entrez vos coordonnées ci-dessous ou cliquez sur une icône pour vous connecter:

Logo WordPress.com

Vous commentez à l'aide de votre compte WordPress.com. Déconnexion /  Changer )

Photo Google+

Vous commentez à l'aide de votre compte Google+. Déconnexion /  Changer )

Image Twitter

Vous commentez à l'aide de votre compte Twitter. Déconnexion /  Changer )

Photo Facebook

Vous commentez à l'aide de votre compte Facebook. Déconnexion /  Changer )

w

Connexion à %s