La cour des grands

  • Titre : La cour des grands
  • Auteur : Michel Déon
  • Editeur : Gallimard
  • Année : 1998
  • Résumé : Année 50, Arthur Morgan est un jeune français promis à un brillant avenir. Sa pauvre mère s’est sacrifiée pour que son fils fasse de brillantes études aux états-unis et pénètre enfin la cour des grands. Ainsi le jeune homme intègre une université huppée de la côte est et côtoie les puissants de ce monde. Si la réussite professionnelle d’Arthur sera incontestable, il n’en sera pas de même de sa vie sentimentale. Ballotté entre la fantasque Elisabeth et la mystérieuse Augusta, notre héros n’aura de cesse de poursuivre des chimères.
  • Mon humble avis : Du classique, du classique. Entre deux romans contemporains j’aime beaucoup découvrir des auteurs français plus traditionnels. Michel Déon (membre de l’académie française et rattaché au mouvement des hussards) faisait partie de ces auteurs dont je connaissais le nom mais pas l’oeuvre. Après quelques recherches mon choix se portait sur la cour des grands, à priori une porte d’entrée accessible pour pénétrer l’oeuvre de l’auteur parisien. Autant l’avouer d’emblée le choix fut pertinent et la découverte de cet auteur un vrai plaisir. Si la lecture des premières pages fut un peu déconcertante (style classique, références quelque peu surannées) la suite s’avéra tout à fait passionnante. Tout d’abord et après quelques pages d’acclimatation quel plaisir de lire un texte fait de phrases longues et travaillées. Déon déroule son oeuvre avec maestria et passé les écueils du premier paragraphe les situations et les personnages se mettent en place avec logique et un style admirable. Roman d’un amour impossible, d’une quête éperdue la cour des grands possède un charme indéniable, nostalgique et c’est l’une de ses plus grandes qualités. Les personnages (féminins surtout) sont nimbés de mystère sans jamais être ennuyeux et la description du microcosme universitaire se révèle fine et pertinente, un vrai régal vous dis-je ! Arthur Morgan est un héros pétri de contradictions, rongé par les remords et même si sa réussite est exemplaire son coeur demeure désespérément vide et c’est surement ce qui le rend si attachant. Vous comprendrez aisément à la lecture de cette chronique enthousiaste que la découverte de cet excellent roman n’est qu’un prémisse, j’ai hâte de me plonger à nouveau dans l’oeuvre de monsieur Michel Déon.
  • J’achète ? : Alors oui nous ne sommes pas ici dans l’efficace, nous ne sommes pas dans l’addictif (quoique?) ni dans le moderne et pourtant… Si tu apprécies une phrase bien faite, si le charme d’une écriture surannée peut t’envouter, si des personnages forts et mystérieux te tentent alors aucune hésitation, procure-toi cette cour des grands sans tarder.

20 commentaires

  1. Ah, la belle écriture… j’en suis également fan. Récemment, j’ai ressenti aussi cela en lisant Rroû, de Maurice Genevoix. Un pur délice de lecture. Au reste, à lire de tels écrivains, on apprend énormément sur la chose écrite 🙂 Les meilleurs profs qui soient…

    Aimé par 1 personne

  2. Quel résumé ! Pour ma part, j’ai toujours aimé lire les auteurs classiques (Anthony Trollope, Zola, Thomas Hardy…). Je n’ai jamais lu un livre de cet auteur mais cela ne serait tardé… Merci.

    Aimé par 1 personne

    1. Anthony Trollope est un romancier britannique du 19e qui a vécu quelques années en Belgique (sa maman était également écrivain(e). Il a écrit notamment Miss Mackenzie, le docteur Thorne ou encore quelle époque ! Peut-être une de tes prochaines lectures…

      Aimé par 1 personne

  3. Michel Déon est mon idole. J’ai pratiquement tout lu de lui et justement, outre ses récits épiques, j’adore son style suranné, la belle langue française classique, bref la vraie littérature !
    Si tu as aimé, je te conseille : les poneys sauvages, le jeune homme vert (et son deuxième volet, les vingt ans du jeune homme vert), un taxi mauve, pages Grecques, je ne veux jamais l’oublier, tout l’amour du monde…
    Bref l’embarras du choix !
    Thierry

    Aimé par 1 personne

Laisser un commentaire

Entrez vos coordonnées ci-dessous ou cliquez sur une icône pour vous connecter:

Logo WordPress.com

Vous commentez à l'aide de votre compte WordPress.com. Déconnexion /  Changer )

Photo Google+

Vous commentez à l'aide de votre compte Google+. Déconnexion /  Changer )

Image Twitter

Vous commentez à l'aide de votre compte Twitter. Déconnexion /  Changer )

Photo Facebook

Vous commentez à l'aide de votre compte Facebook. Déconnexion /  Changer )

w

Connexion à %s