Les fantômes de Manhattan

  • Titre : Les fantômes de Manhattan
  • Auteur : R J Ellory
  • Editeur : Sonatine
  • Année : 2018
  • Résumé : Annie O’Neill tient une petite librairie dans Manhattan. Une librairie qui est à l’image de sa vie, discrète et à l’écart du fracas du monde. La visite d’un homme, Monsieur Forrester, va sortir la jeune fille de sa torpeur. Celui-ci se prétend être un vieil ami de ses parents disparus depuis de nombreuses années et dont elle garde très peu de souvenirs. Ce mystérieux Forrester est porteur d’un manuscrit narrant la vie d’un certain Haim Kruszwika, rescapé de Dachau et devenu une figure du banditisme américain. Cette histoire a-t-elle un lien avec le passé de la jeune libraire ?
  • Mon humble avis ? : RJ Ellory est un auteur à part, l’un de ceux dont j’attend chaque titre avec impatience, l’un des rares auteurs de romans noirs que j’estime être largement au-dessus de la mêlée, un écrivain surdoué et un conteur hors-pair. Des titres tels que seul le silence, Vendetta ou papillon de nuit éveillent en votre humble serviteur le souvenir de longues heures de lecture passionnées et passionnantes. Je n’ai pas aimé tous les titres de l’auteur natif de Birmingham loin s’en faut mais une chose est sûre : quand Ellory est grand il est vraiment grand, ça je peux vous l’assurer… Vous comprendrez donc que je me lançais dans la lecture de ce nouvel opus avec énormément d’espoir et d’intérêt, je bouleversais mon ordre de lecture, mettais de côté toute autre activité pour me plonger dans ces fantômes de Manhattan. Place au maître bon sang ! Des les premières pages je retrouvais le rythme d’Ellory, son style parfois un peu ampoulé mais surtout sa manière de happer le lecteur pour ne plus le lâcher jusqu’au dénouement, sa propension à dérouler son histoire comme s’il vous murmurait à l’oreille, son talent pour semer des indices et le trouble dans l’esprit du lecteur. Soyons franc les fantômes de Manhattan n’est pas le plus grand de ses romans, peut-être y manque-t-il le souffle de Vendetta, le mystère et la noirceur de seul le silence (qui reste à ce jour mon livre préféré de l’auteur). C’est pourtant un excellent roman noir, bien différent de la production habituelle du maître : moins d’action, plus d’introspection, un bouquin addictif où les petites histoires se mêlent aux grands événements de ce monde, où l’on passe d’un camp de concentration aux rues mal-famées de New-York, où les destins s’entrechoquent et où l’amour et les relations humaines sont omniprésents. Certes le dénouement est prévisible, cela manque de densité parfois mais je suis d’une totale mauvaise foi quand il s’agit de cet écrivain britannique alors je finirais par une note positive en vous encourageant à découvrir, si ce n’est pas déjà fait, l’oeuvre du génial R J Ellory.
  • J’achète ? : Oui bien sûr, même si pour être tout à fait franc je considère ces fantômes de Manhattan comme l’un de ses romans mineurs, moins dense et moins fiévreux que nombre de ses romans précédents. Cela reste un bon bouquin et pour qui découvrirait l’auteur, une excellente passerelle vers ses oeuvres précédentes. Le message n’est-il pas assez clair ? Lisez R J Ellory !

7 commentaires

  1. Commentaire très intéressant comme tu as l’habitude de nous en proposer.
    Il me rappelle que je ferais bien de revenir vers cet auteur que j’ai délaissé depuis trop longtemps même si j’ai aussi apprécié ses premiers ouvrages.

    J'aime

  2. Je l’ai vu dans la liste des auteurs à suivre d’une blogueuse, et puis même sans ça, je le vois partouuuut ! En plus, ta chronique est vraiment super ! Sûr qu’il finira un jour dans ma PAL, celui-là ! (mais peut-être pas ce livre directement, c’est vrai)

    J'aime

Laisser un commentaire

Entrez vos coordonnées ci-dessous ou cliquez sur une icône pour vous connecter:

Logo WordPress.com

Vous commentez à l'aide de votre compte WordPress.com. Déconnexion /  Changer )

Photo Google+

Vous commentez à l'aide de votre compte Google+. Déconnexion /  Changer )

Image Twitter

Vous commentez à l'aide de votre compte Twitter. Déconnexion /  Changer )

Photo Facebook

Vous commentez à l'aide de votre compte Facebook. Déconnexion /  Changer )

w

Connexion à %s