Avec toutes mes sympathies

  • Titre : Avec toutes mes sympathies
  • Auteur : Olivia de Lamberterie
  • Année : 2018
  • Editeur : Stock
  • Résumé : Alex est un être fantasque, charmeur et flamboyant. Alex est marié, père de famille et accompli professionnellement. Le 14 octobre 2015 il se suicide en se jetant d’un pont Montréalais. Alex était atteint de dysthymie.
  • Mon humble avis : J’avoue ne jamais avoir entendu parler d’Olivia de Lamberterie avant de parcourir ce court récit. Peu enclin à lire les critiques littéraires et totalement ignare en matière d’émission culturelle je choisis donc ce roman après un court avis glané quelque part sur les réseaux sociaux. Profitant d’un long vol entre la métropole et mon île d’adoption, je me lançais donc dans la lecture de ce texte sans aucun à priori et avec une curiosité certaine. Charmé par une écriture élégante, presque aérienne, je découvrais la personnalité de l’auteur et sa passion pour la littérature en premier lieu. Puis au fil de la lecture je fis la connaissance d’Alex qui n’est autre que le frère de la narratrice : un homme attachant, brillant et complexe, un homme que l’on aime de prime abord pour son courage et son excentricité, mais aussi un être rongé par la dépression et la mélancolie. Le 14 octobre 2015 Alex mit fin à ses jours et commence alors pour sa soeur Olivia une longue période de deuil marqué par l’incompréhension, la colère et une peine dévastatrice. Comment parler du deuil sans tomber dans le pathos ? Comment rendre hommage à un être lumineux sans verser dans le larmoyant ? Olivia de Lamberterie réussit là où tant d’autres ont échoué, son texte est intime, clairvoyant et certaines pages sont d’une beauté à couper le souffle. Vous l’aurez compris j’ai adoré ce récit, j’ai adoré la description piquante de cette famille bourgeoise, j’ai adoré les introspections auxquelles se livre l’auteur, cette nécessité qui la pousse à témoigner, j’ai aimé sa volonté, sa pudeur et surtout l’amour inconditionnel porté à son frère. C’est beau, délicat, bouleversant et toujours sur le fil. Avec toutes mes sympathies un un bel hymne à l’amour fraternel, un hommage sincère et fort pour un homme que l’on regrette de ne pas avoir connu, un homme que l’on aurait aimé sans aucun doute…
  • J’achète ? : Oui sans hésitation, rares sont les bouquins portant un tel amour de la vie et de la littérature. Lumineux vous dis-je…

22 commentaires

  1. Une fois n’est pas coutume, je viens de lire cette chronique alors que je n’ai pas encore lu le livre. Et contrairement à ce que j’avais décidé, je vais l’acheter, très intéressée par le point de vue de quelqu’un qui justement ne connaît pas l’auteur. Cette chronique est magnifique et superbement écrite. Merci beaucoup

    Aimé par 2 personnes

  2. Ce livre fait parti du peu d’achat que je fais pendant la rentrée littéraire. J’ai eu l’occasion de rencontrer Olivia de Lamberterie en salon ce weekend, d’une gentillesse et d’une bienveillance rare. Je suis donc d’autant plus impatiente de plonger dans son récit.
    Merci pour ton bel avis!

    Aimé par 1 personne

  3. A la différence de toi, je connaissais l’auteure pour ses chroniques littéraires dans la presse, à la radio et à la TV. Quand j’ai vu qu’elle avait écrit un livre, je n’ai pas pu m’empêcher de me dire « Argh, encore une pour qui cela a dû être facile de se faire éditer ». Et puis, je l’ai écouté aux bibliothèques idéales à Strasbourg, j’ai lu ta chronique et voilà comment son livre va rejoindre ma PAL. Merci !

    Aimé par 1 personne

Laisser un commentaire

Entrez vos coordonnées ci-dessous ou cliquez sur une icône pour vous connecter:

Logo WordPress.com

Vous commentez à l'aide de votre compte WordPress.com. Déconnexion /  Changer )

Photo Google+

Vous commentez à l'aide de votre compte Google+. Déconnexion /  Changer )

Image Twitter

Vous commentez à l'aide de votre compte Twitter. Déconnexion /  Changer )

Photo Facebook

Vous commentez à l'aide de votre compte Facebook. Déconnexion /  Changer )

Connexion à %s