Blackstone

  • Titre : Blackstone
  • Auteur : Guillaume Richez
  • Editeur : Fleur sauvage
  • Année : 2017 :
  • Résumé : Un Boeing 737 vient de s’écraser sur l’ambassade américaine à Pékin. Le monde vacille et la tension entre les deux superpuissances est à son comble. Les experts américains envoyés sur place tentent de démêler un écheveau inextricable. NSA, FBI, CIA, tous les services sont sur les dents et la situation se dégrade encore lorsqu’un chasseur américain est abattu au dessus de la mer de Chine. Pour ne rien arranger, un tueur en série sévit dans la capitale de l’empire céleste ; ses meurtres sont atroces et sème la terreur, ont-t-ils un rapport avec la crise internationale ?
  • Mon humble avis : Une fois n’est pas coutume, je me suis penché sur un thriller d’espionnage. Un pavé d’un auteur français nommé Guillaume Richez, un second roman à priori, publié chez Fleur Sauvage. Peu enclin à lire ce type d’ouvrage, j’avoue que je ne savais pas trop à quoi m’attendre et je dois avouer que je n’ai pas été déçu par ce Blackstone. En effet, voici un pavé haletant, hyper documenté, qui se lit avec plaisir mais surtout un bouquin d’une efficacité redoutable. A la lecture de ce roman le lecteur est en droit de se demander si Richez ne serait pas : expert en armement, expert en géopolitique, éminent criminologue, expert militaire tant le récit est précis, argumenté et réaliste. Les personnages sont nombreux, j’avoue avoir eu du mal à m’y retrouver parfois mais qu’importe, l’action est omniprésente, on est transporté du coeur d’un sous-marin à des batailles aériennes trépidantes, d’une scène de crime aux arcanes des services secrets internationaux. C’est encore une fois précis, foisonnant et extrêmement jouissif. L’écriture de Richez est simple, très cinématographique, elle sert son propos à merveille et il est très difficile de lâcher l’ouvrage avant d’arriver au terme de cette aventure. N’est-ce pas ce que l’on demande à ce type de bouquin ? Une grande réussite vous dis-je.
  • J’achète ? : Si tu es fan de Clancy, de James Bond ou de blockbusters, tu ne peux passer à côté de ce Blackstone, un roman addictif où l’action et les rebondissements sont légion. Je ne suis, en général, pas grand fan de ce type de littérature, j’avoue avoir eu un peu de mal à tout assimiler, mais je me suis régalé. Je le recommande donc chaudement. Bravo monsieur Richez, bravo pour la somme de travail qu’on devine immense, bravo pour le rythme, bravo pour l’aventure.

6 commentaires

Répondre

Entrez vos coordonnées ci-dessous ou cliquez sur une icône pour vous connecter:

Logo WordPress.com

Vous commentez à l'aide de votre compte WordPress.com. Déconnexion /  Changer )

Photo Google

Vous commentez à l'aide de votre compte Google. Déconnexion /  Changer )

Image Twitter

Vous commentez à l'aide de votre compte Twitter. Déconnexion /  Changer )

Photo Facebook

Vous commentez à l'aide de votre compte Facebook. Déconnexion /  Changer )

Connexion à %s