Sans elle / Avec elle

  • Titre : Sans elle / Avec elle
  • Auteurs : Amélie Antoine, Solène Bakowski
  • Editeur : Michel Lafon
  • Année : 2017
  • Résumé : Un point de départ identique pour deux histoires distinctes. Deux jumelles dans une petite ville de province, l’une est fantasque et souriante, l’autre taciturne. Dans Sans elle, Jessica la volubile, disparait brutalement un soir de fête. Tout la ville se met alors à sa recherche et nous assisterons à la lente dislocation de cette famille confrontée au drame de la disparition. Les enjeux seront différents dans Avec elle, où le désamour des parents et la rivalité des deux jumelles précipitera la désintégration de la cellule familiale.
  • Mon humble avis : Voici un projet original de la part de Solène Bakowski et Amélie Antoine , deux auteurs certainement complices pour deux romans distincts partant du même postulat de départ : une famille classique, deux jumelles et leurs parents vivant dans une petite ville de province ; dans l’un des romans l’une des jumelles disparait et dans l’autre non. A partir de cette base, Solène et Amélie développent deux histoires forcément différentes, l’une se rapprochant plus du thriller ( sans elle ) et l’autre plus classique ( avec elle ) décrivant des traumatismes et leurs conséquences chez les deux gamines. Personnages identiques, unité de temps et de lieu et deux plumes différentes, le projet aurait pu être casse-gueule si en terme de qualité l’équité n’avait pas été respecté, mais ce n’est pas le cas, pour le plus grand plaisir du lecteur. J’avais beaucoup aimé Quand on a que l’humour d’Amélie Antoine il y a quelques mois, un roman original et marquant, c’est donc avec grand plaisir que je retrouvais son style simple mais efficace et la tendresse qui parcourt chacune de ses lignes. Sans elle et Avec elle sont deux romans réussis, de qualité égale, deux romans décrivant minutieusement les sentiments humains, les fêlures, les séparations et leurs conséquences. Bien sûr le texte d’Amélie Antoine est plus trépidant, puisque la disparition de Jessica engendre une enquête, des recherches et une ambiance de polar, mais celui de Bakowski n’est pas en reste avec une analyse très fine de la gémellité et de la rivalité qui peut naître entre deux soeurs. Bien sur c’est parfois un peu redondant, un peu lent, mais le talent des deux auteurs permet de passer outre ces écueils et ces deux romans sont, en définitive, de vrais plaisirs de lecture.
  • J’achète ? : Oui, Avec et Sans elle sont deux jolis romans, très introspectifs, agréable à lire et psychologiquement très aboutis. Pour cela et pour l’originalité du projet, n’hésitez pas.

21 commentaires

      1. Je ne l’ai pas lu avec le même enthousiasme et certains petits détails m’ont gêné . Je ne sais pas c’était le plus ardu car au final il faut pouvoir écrire plus de 200 pages sur une absence 😉

        Aimé par 1 personne

Répondre à Mimi Annuler la réponse.

Entrez vos coordonnées ci-dessous ou cliquez sur une icône pour vous connecter:

Logo WordPress.com

Vous commentez à l'aide de votre compte WordPress.com. Déconnexion /  Changer )

Photo Google

Vous commentez à l'aide de votre compte Google. Déconnexion /  Changer )

Image Twitter

Vous commentez à l'aide de votre compte Twitter. Déconnexion /  Changer )

Photo Facebook

Vous commentez à l'aide de votre compte Facebook. Déconnexion /  Changer )

Connexion à %s