Mauvais genre

  • Titre : Mauvais genre
  • Auteur : Isabelle Villain
  • Editeur : Taurnada
  • Année : 2018
  • Résumé : Hugo vit sous le joug d’un père brutal. Sa mère, protectrice, ne peut rien contre les accès de violence de son mari. Dans ce foyer, une étincelle peut déclencher un drame et ce soir, l’issue sera malheureusement fatale. Deux décennies plus tard, alors qu’une femme est sauvagement assassinée dans son appartement, l’histoire du petit Hugo refait surface.
  • Mon humble avis : Je suis souvent épaté par la qualité des textes de Taurnada Editions et ce mauvais genre ne fait pas exception à la règle. Isabelle Villain, dont je n’avais jamais rien lu avant ce roman, nous livre ici un petit polar nerveux et trouble. Un bon polar où il est question d’identité, de mémoire et de traumatismes, et je ne serais pas plus explicite pour ne pas risquer de dévoiler le coeur de l’intrigue. S’aidant d’une écriture simple : phrases courtes, emploi du présent, Villain nous entraîne dans une histoire trouble où les surprises sont nombreuses et le rythme trépidant. Rien de révolutionnaire là-dedans, mais un texte qui se lit avec plaisir et des personnages finement ciselés. Ajoutez à cela une analyse psychologique fouillée, une ambiance glauque, et vous obtiendrez un polar qui tient la route, un bouquin peuplé de personnages aux failles béantes, un livre menant de front trois histoires parallèles avec maestria. Mais comment parler de ce roman sans évoquer le commandant Rebecca De Lost ? Entourée d’une équipe de spécialistes, cette cinquantenaire, à la vie privée chaotique, est un personnage marquant et les autres membres du groupe ne sont pas en reste avec, encore une fois, une vraie place laissée aux personnages secondaires de ce mauvais genre et une vraie précision dans la description de leur caractère. Un bon polar. Un de plus, chez Taurnada.
  • J’achète ? : Oui, tu y découvriras des personnages marquants, une bonne intrigue et une équipe d’enquêteurs efficaces. Pour toute ces raisons, je recommande la lecture de ce polar court et compte bien lire prochainement d’autres aventures du commandant De Lost.

12 commentaires

Répondre

Entrez vos coordonnées ci-dessous ou cliquez sur une icône pour vous connecter:

Logo WordPress.com

Vous commentez à l'aide de votre compte WordPress.com. Déconnexion /  Changer )

Photo Google

Vous commentez à l'aide de votre compte Google. Déconnexion /  Changer )

Image Twitter

Vous commentez à l'aide de votre compte Twitter. Déconnexion /  Changer )

Photo Facebook

Vous commentez à l'aide de votre compte Facebook. Déconnexion /  Changer )

Connexion à %s