Pierres de mémoire

  • Titre : Pierres de mémoire
  • Auteur : Kate O’Riordan
  • Editeur : Joelle Losfeld
  • Année : 2009
  • Résumé : Nell est une éminente oenologue d’origine irlandaise. Elle vit à Paris depuis des décennies et partage sont temps entre son amant Henri, et ses obligations professionnelles. Trente longues années qu’elle n’a pas remit les pieds dans son village natale, mais un coup de fil va tout changer. Sa fille Ali est en danger et Nell n’a d’autre choix que de retourner sur ses terres et d’affronter les fantômes de son passé.
  • Mon humble avis : Parfois, le hasard fait bien les choses. L’ouverture d’un bouquiniste dans ma bonne ville de Nouméa m’a permis d’acquérir une dizaine de bouquins d’occasion, choisis un peu au hasard, selon l’humeur du moment. Ayant un petit faible pour les auteurs irlandais et plutôt fan des éditions Joelle Loesfeld, une petite voix me disait que je ne regretterais pas cette acquisition. La suite me prouva que non et cela m’aura ainsi permis de découvrir un texte poignant et une écrivaine vraiment très intéressante : Kate O’Riordan . Pierres de mémoire est un beau livre, je tenais à commencer par cet adjectif simple, qui résume parfaitement le sentiment qui m’a parcouru tout au long de sa lecture. Beau, poignant, émouvant, à la fois simple dans sa forme et extrêmement fouillé quand il s’agit des sentiments qui animent ses personnages, ce bouquin est une ode à l’amour filial, une dissection pleine d’acuité des sentiments contradictoires qui régissent ces relations. Maîtrisé, très élégant sur la forme, pudique, ce retour au pays est un délice d’intelligence et de délicatesse. Sans faux-semblants, avec une grande bienveillance, O’Riordan déroule l’histoire d’une famille brisée par des drames successifs, une famille où les hommes sont souvent relégués au second plan. Sans jamais tomber dans le pathos, ce texte parle avec une grande finesse de réconciliation, d’amour inconditionnel et de traumatismes familiaux. C’est encore une fois très beau, marquant, et j’ai hâte de découvrir prochainement d’autres romans de Kate O’Riordan.
  • J’achète ? : Oui sans aucun doute. Au-delà des personnages d’une finesse psychologique rare, Pierres de mémoire est également un roman ponctué de somptueuses descriptions de la campagne irlandaise. Encore un argument pour découvrir ce texte, non ?

17 commentaires

  1. Nouméa bordel!! 🙂
    C’est marrant je viens d’acheter Retour à Killybegs de Sorj Chalandon (auteur dont je ne connais pas du tout l’oeuvre).
    Et bien là j’ai très envie de découvrir Kate O’Riordan, et le retour au pays natal de son héroïne.

    J'aime

  2. Comme d’habitude, à la lecture de tes chroniques, j’ai envie d’aller à la découverte du livre proposé ! Évidemment, je note ! Merci ! On attend le résultat des élections de dimanche qui devraient être déterminantes pour l’avenir de l’archipel ! 🤞

    Aimé par 1 personne

Répondre

Entrez vos coordonnées ci-dessous ou cliquez sur une icône pour vous connecter:

Logo WordPress.com

Vous commentez à l'aide de votre compte WordPress.com. Déconnexion /  Changer )

Photo Google

Vous commentez à l'aide de votre compte Google. Déconnexion /  Changer )

Image Twitter

Vous commentez à l'aide de votre compte Twitter. Déconnexion /  Changer )

Photo Facebook

Vous commentez à l'aide de votre compte Facebook. Déconnexion /  Changer )

Connexion à %s