Jake

  • Titre : Jake
  • Auteur : Bryan Reardon
  • Année : 2018
  • Editeur : Série noire Gallimard
  • Résumé : Simon Connolly est un père au foyer qui a beaucoup de mal à assumer son statut. Simon a deux enfants, Laney une petite fille plutôt sociable et Jake un adolescent secret qui a du mal à se faire des amis. La famille coule des jours paisibles jusqu’au jour où Doug Martin-Klein, l’une des seules connaissances de Jake, commet l’irréparable. Il fait feu sur ses camarades de classe avant de se donner la mort. Jake est soupçonné d’être le complice de Doug et sa disparition ne fait qu’accréditer sa probable culpabilité aux yeux de tous. Commence alors une lente descente aux enfers pour Simon et sa famille.
  • Mon humble avis : Je n’avais jamais entendu parler de Bryan Reardon avant ce Jake, publié chez Gallimard. Les tueries récentes, que ce soit dans des lieux de culte ou des établissements scolaires américains, ont levé le voile sur ces meurtres de masse abominables. Ce roman propose de nous faire vivre ce choc de l’intérieur, dans la peau d’un père qui doute de la culpabilité de son fils, un père qui se démène pour faire jaillir la vérité, un père vent debout contre la vindicte populaire. Jake est présenté comme un roman noir mais il est, à mon humble avis, bien plus que cela. Roman de l’amour filial, roman d’une intensité rare, ce Jake est surtout un livre terriblement humain, l’un de ces textes qui vous marque, qui vous hante longtemps après avoir achevé sa lecture. Bouleversant vous dis-je, bouleversant grâce à une construction implacable, grâce à une écriture simple mais ciselée, grâce également aux personnages complexes et incarnés qui peuplent ce bouquin. Jake est un roman court, un roman qui aborde pourtant de nombreux thèmes essentiels tels que la filiation, les relations de couple, l’empathie et le malaise adolescent. Alternant les chapitres sur la tuerie et ses conséquences avec d’autres relatant la jeunesse de Jake, l’auteur nous plonge en immersion dans cette famille américaine. Cette construction traditionnelle est réalisée de main de maître et il ne faut qu’une poignée de chapitres pour que le lecteur soit happé par ce texte, pour qu’il devienne Simon et qu’il tremble à chaque nouvel acte de cette tragédie moderne. Vous l’aurez compris j’ai beaucoup aimé ce roman, je l’ai aimé pour la justesse de ses personnages, pour la sensibilité de l’auteur, pour ses dernières pages qui resteront longtemps gravées dans ma mémoire. Sans trop en dévoiler, je peux vous affirmer qu’il est rare de découvrir un roman noir recelant autant de lumière et d’espoir et je vous conseille de vous ruer sur la librairie la plus proche pour découvrir ce magnifique Jake.
  • J’achète ? : Sans aucun doute l’une de mes lectures favorites cette année. Jake est juste, emphatique, sensible, bouleversant, bref un excellent roman à ne rater sous aucun prétexte.

13 commentaires

Répondre

Entrez vos coordonnées ci-dessous ou cliquez sur une icône pour vous connecter:

Logo WordPress.com

Vous commentez à l'aide de votre compte WordPress.com. Déconnexion /  Changer )

Photo Google

Vous commentez à l'aide de votre compte Google. Déconnexion /  Changer )

Image Twitter

Vous commentez à l'aide de votre compte Twitter. Déconnexion /  Changer )

Photo Facebook

Vous commentez à l'aide de votre compte Facebook. Déconnexion /  Changer )

Connexion à %s