Charleston sud

  • Titre : Charleston sud
  • Auteur : Pat Conroy
  • Editeur : Albin Michel
  • Année : 2019
  • Résumé : Léo King, dit le crapaud, est un adolescent secret et introverti. Traumatisé par le suicide de son jeune frère Steve, promis à un superbe avenir, Léo traîne son spleen dans la superbe ville de Charleston en Caroline du Sud. L’été de ses 18 ans, Léo va faire des rencontres qui vont le bouleverser et décideront de sa future vie d’homme.
  • Mon humble avis : Pat Conroy fut l’un de mes auteurs favoris. Romancier des états du sud, auteur du prince des marées et du grand Santini, je tiens cet écrivain comme l’un des plus brillants de sa génération. Conroy, disparu en 2016, laissa derrière lui une oeuvre attachante, souvent autobiographique et de grandes sagas familiales remarquables. Il me reste très peu de bouquins de cet auteur à découvrir, Charleston sud faisait partie de ceux-là et même s’il n’a pas tenu toutes ses promesses, je vais tenter de vous expliquer pourquoi il faut impérativement découvrir l’oeuvre de ce cher vieux Pat. Lire Conroy c’est d’abord découvrir une région : le sud des USA avec ses marais, ses deltas et sa végétation luxuriante. C’est aussi partir à la rencontre d’êtres humains marqués par l’histoire de cette terre, par son âpreté, mais aussi par la religion et le racisme. La Caroline du sud, comme sa voisine la Géorgie ou l’Alabama, fait partie de la bible belt, ces états américains marqués par un conservatisme extrême et une franche religiosité. Conroy n’épargne rien à ses lecteurs de cette mentalité rétrograde, ses personnages sont souvent empreints de principes chrétiens et la question du racisme y est prégnante. Conroy est un auteur du sud et il le revendique, ses écrits abordent des sujets  comme le sacrifice, la réussite par l’effort, la famille et la bonté. Dans ce Charleston Sud, il ponctue son texte de thématiques plus actuelles, comme l’épidémie de sida ou encore les dégâts causés par la célébrité. Vous l’aurez sans doute compris ce pavé retrace la vie d’un homme, mais aussi celle d’une génération tiraillée entre la tradition et le modernisme, entre un conservatisme hérité et un fort besoin d’émancipation. Une fois de plus avec Conroy, nous retrouvons cet humour, ce détachement ironique face à des situations dramatiques, cette légèreté feinte. Nous retrouvons également ces amitiés qui traversent le temps et même si le trait m’a paru souvent très très épais dans cet opus, certaines scènes sont d’une beauté à couper le souffle. Reste, et je me dois d’en parler, une intrigue policière à la limite du risible, des dialogues ampoulés, un style grandiloquent qui m’ont déçu, même si j’ai du mal à l’admettre. Charleston sud n’est pas le meilleur des Conroy, loin s’en faut, mais pour quelques instants magiques, pour l’ambiance, pour l’odeur des magnolias et pour des baignades au clair de lune, il mérite d’être lu.
  • J’achète ? : Soyons clair ce roman n’est malheureusement pas à la hauteur du talent de Conroy. Trop d’invraisemblances, de dialogues agaçants, de personnages caricaturaux et même si les premières pages m’ont donné à espérer, Charleston Sud n’atteint jamais les sommets d’autres romans de Conroy tels que le prince des marées ou le grand Santini. Rendez-vous manqué, à mon grand regret.

7 commentaires

  1. Quel talent ! Avis mitigé, donc, mais finir la chronique par  » l’odeur des magnolias et les baignades au clair de lune » cela fait quand même drôlement envie … Je dois résister ! Trop de livres en attente ! Pourtant, je prévois ma prochaine visite chez mon libraire favori en fin de semaine prochaine ! La CB devrait chauffer! 😉 Bon weekend !

    Aimé par 1 personne

Répondre

Entrez vos coordonnées ci-dessous ou cliquez sur une icône pour vous connecter:

Logo WordPress.com

Vous commentez à l'aide de votre compte WordPress.com. Déconnexion /  Changer )

Photo Google

Vous commentez à l'aide de votre compte Google. Déconnexion /  Changer )

Image Twitter

Vous commentez à l'aide de votre compte Twitter. Déconnexion /  Changer )

Photo Facebook

Vous commentez à l'aide de votre compte Facebook. Déconnexion /  Changer )

Connexion à %s