Né d’aucune femme

  • Titre : né d’aucune femme
  • Auteur : Franck Bouysse
  • Editeur : Manufacture de livres
  • Année : 2019
  • Résumé : Aujourd’hui, le père Gabriel doit bénir le corps d’une défunte à l’asile tout proche. Il a promis de s’emparer des cahiers dissimulés sous les jupes du cadavre et n’a d’autre choix que de tenir sa parole. Son forfait accompli, l’ecclésiaste se lance dans la lecture du journal intime de Rose, une jeune fille issue d’une famille misérable vendue contre son gré.
  • Mon humble avis : Une fois de plus j’arrive après la bataille, une fois de plus je traite d’un bouquin plusieurs mois après sa sortie et les multiples avis dithyrambiques qui l’ont accompagné. Je n’ai jamais ressenti cette urgence, cette effervescence qui précède la rentrée littéraire, par exemple. Je lis à mon rythme, selon mes envies et je pense qu’une grande partie du plaisir que je prends à tenir ce blog vient de là, de cette petite liberté. Dans la même veine, j’ai depuis longtemps renoncer à solliciter les SP – service presse – pour pouvoir lire selon mon bon vouloir, et n’avoir de compte à rendre à personne. Mais après ces états d’âmes de petit rebelle de salon, revenons à nos moutons et à ce Né d’aucune femme de Franck Bouysse. Beaucoup l’ont souligné et c’est absolument indéniable, Bouysse écrit magnifiquement bien. Après quelques premières pages peut-être un peu ronflantes voir gonflantes, on entre dans ce bouquin avec un plaisir évident. Les phrases sont ciselées, l’écriture d’une précision terrible et l’on se reprend à relire certains passages tant les mots s’emboîtent parfaitement et forment un ensemble brillant et admirable. D’ailleurs je n’avais jamais rien lu de cet auteur et ne serait-ce que pour retrouver cette virtuosité, j’envisage de me plonger dans une autre de ses oeuvres prochainement. Mais ce roman ne se limite pas à une belle écriture – ce qui serait déjà pas mal me direz-vous – , l’histoire de Rose est belle, douloureuse, cruelle. Il plane sur ce bouquin une ombre de malheur, de désespoir. On est à la fois dans les contes de notre enfance, dans le roman gore mais tout cela maîtrisé de main de maître par un auteur doué, voir surdoué. Vous l’aurez compris j’ai beaucoup aimé ce roman, je ne me joindrais pourtant pas aux voix qui en font le meilleur livre de l’année, mais l’un des plus forts sans aucun doute. La raison ? Sans doute une histoire que l’on a l’impression de connaître, des personnages un peu stéréotypés, le manque de surprise, des effets un peu appuyés. Mais malgré ces bémols, force est de reconnaître que ce roman est marquant et vu que j’ai un faible prononcé pour les bouquins qu’on qualifierait de ruraux, je ne peux que vous inviter à plonger dans la lecture de ce Né d’aucune femme. 
  • J’achète ? : J’ai eu beau faire ma mauvaise tête et trouver quelques défauts à ce roman, reste un très très beau texte et une histoire que vous n’êtes pas près d’oublier. Je recommande chaudement cette lecture.

28 commentaires

  1. Je l’ai lu aussi, et c’était aussi le premier livre de cet auteur que je lisais. Un jour viendra où je prendrai le temps de lire ses autres livres.
    Merci Franck pour ton ressenti, qui rejoint le mien pour certains aspects.

    Aimé par 1 personne

  2. je suis comme toi en ce qui concerne la rentrée littéraire: ça me passe complètement au dessus de la tête.
    et comme toi, je lis ce que je veux, quand je peux, et souvent (bien) après tout le monde.
    les éloges que tu fais de ce livre me donnent envie de le lire. Merci 🙂

    Aimé par 1 personne

  3. HAHA! Moi j’avais aussi un peu tardé. Un peu moins que toi. Mais pour des livres comme celui-là, c’était vrai : c’est très bon. Lis « grossir le ciel » et « Plateau », surtout. Tu as dû voir ma chronique. Je pense que Plateau est meilleur. Dans l’écriture, dans l’ambiance..

    Aimé par 1 personne

  4. Tu as bien raison de faire comme tu le sens ! Ca fait une pression en moins dans la vie 🙂

    Et t’inquiètes, j’arrive encore plus après la bataille que toi, vu que je ne l’ai pas lu 😛 Tu me rassures pour les premières pages car j’ai lu vite fait les deux premières, ça m’avait pas accroché… Un petit effort à faire, donc !

    Aimé par 1 personne

Répondre

Entrez vos coordonnées ci-dessous ou cliquez sur une icône pour vous connecter:

Logo WordPress.com

Vous commentez à l'aide de votre compte WordPress.com. Déconnexion /  Changer )

Photo Google

Vous commentez à l'aide de votre compte Google. Déconnexion /  Changer )

Image Twitter

Vous commentez à l'aide de votre compte Twitter. Déconnexion /  Changer )

Photo Facebook

Vous commentez à l'aide de votre compte Facebook. Déconnexion /  Changer )

Connexion à %s