Les derniers jours de l’émerveillement

  • Titre : Les derniers jours de l’émerveillement
  • Auteur : Graham Moore
  • Editeur : Cherche midi
  • Année : 2017
  • Résumé : 1888, ville de New-York. L’électricité domestique en est à ses balbutiements et plusieurs inventeurs sont en concurrence pour être les premiers à pouvoir alimenter l’ensemble des foyers américains. Celui qui gagnera cette course s’assurera une fortune immense et laissera une trace indélébile dans les mémoires. Deux visions s’affrontent, celle de Thomas Edison inventeur et opportuniste de génie et celle de Westinghouse qui fait le pari du courant alternatif. S’entame alors ce que les journaux de l’époque appelleront la bataille du courant.
  • Mon humble avis : En cette période de confinement et d’angoisse généralisée, certains bouquins peuvent être considérés comme de véritables baumes. C’est le cas des derniers jours de l’émerveillement de Graham Moore. Voilà un roman haletant, instructif et passionnant qui permet de s’évader dans une autre époque, sous d’autres cieux, loin des problèmes et des polémiques actuelles. D’une écriture nerveuse, à l’aide de chapitres courts – tous précédés de pensées d’inventeurs célèbres – Moore nous invite dans une ronde échevelée, pleine de rebondissements, une danse où le lecteur fera connaissance avec des noms aussi prestigieux que Thomas Edison, Nikola Tesla, Graham Bell ou encore JP Morgan. Ce texte est l’exemple même du roman historique parfait. Tiré de faits et d’anecdotes réelles, l’auteur dépeint parfaitement cette époque tumultueuse, les coups bas que ne manquaient pas d’échanger ces illustres inventeurs et les motivations qui poussaient ces hommes à se dépasser. Car ces motivations furent multiples et c’est là l’une des principales qualités de ce roman : dépeindre des hommes entrés depuis dans l’histoire, dépeindre leurs qualités mais aussi et surtout leurs défauts. Moore excelle dans cette galerie d’illustres personnages où l’on frémit devant l’opportunisme forcené et la roublardise d’Edison, la folie obsessionnelle de Tesla et la sagesse de Graham Bell. Enlevé, didactique, je peux vous assurer qu’il faut un savoir faire indéniable pour intéresser un lecteur tel que moi à la science. Graham Moore y arrive haut la main et je le remercie pour ces quelques heures d’évasion aux côtés d’hommes qui ont laissé une trace indélébile dans notre inconscient collectif. Allez j’éteins la lumière, ce geste anodin que nous faisons tous chaque jour sans penser une seconde aux doux dingues et à la folle épopée qui ont permis cette véritable révolution.
  • J’achète ? : Bien sûr que oui. Pour le rythme, l’ambiance, l’érudition, mais aussi pour la découverte d’un personnage hors-norme : Nikola Tesla. Un génie complètement barré, un homme perclus de TOCS, un fou, un personnage inoubliable qui fut l’un des plus grands inventeurs de ce siècle et mourut misérable et seul.
  • « En matière de science et d’industrie, tout le monde vole. J’ai moi-même beaucoup volé. Mais je sais m’y prendre. Pas les autres. » Thomas Edition (p. 309)

10 commentaires

    1. Salut clovis . Nous en sommes tout au début seulement 10 cas, et on expérimente le confinement depuis 24 h… et pour ce bouquin je peux t’assurer que tu ne regretteras pas ton achat, je commence à connaître un peu tes goûts et celui-là tu vas l’adorer crois moi !

      Aimé par 1 personne

      1. Merci. Alors bon courage !
        Je l’ai déjà repéré en très bon état sur Rakuten, et ce, pour la modique somme de 6,50 euros (port compris) au format broché. J’attends que tout revienne à la normale pour le commander.
        Bonnes lectures !

        Aimé par 1 personne

Répondre

Entrez vos coordonnées ci-dessous ou cliquez sur une icône pour vous connecter:

Logo WordPress.com

Vous commentez à l’aide de votre compte WordPress.com. Déconnexion /  Changer )

Photo Google

Vous commentez à l’aide de votre compte Google. Déconnexion /  Changer )

Image Twitter

Vous commentez à l’aide de votre compte Twitter. Déconnexion /  Changer )

Photo Facebook

Vous commentez à l’aide de votre compte Facebook. Déconnexion /  Changer )

Connexion à %s