Place aux immortels

Titre : Place aux immortels

Editeur : Plon

Année : 2021

Auteur : Patrice Quelard

Résumé : Printemps 1915. Léon Cognard quitte sa brigade pour rejoindre le front Picard. Là, le jeune homme prend le commandement d’une prévôté de division d’infanterie. Pris en tenaille entre une administration tatillonne et l’hostilité des soldats à l’égard des gendarmes, le nouveau venu doit faire face à une affaire de suicide qui le conduira au bord de l’abîme et remettra en cause toutes ses certitudes.

Mon humble avis : Patrice Quélard, un nom qui vous dit sans doute quelque chose, au moins pour ceux qui suivent mes petites chroniques tant cet écrivain m’est cher. Depuis le superbe Fratricide, je ne cesse de clamer que cet auteur est grand, et il semble qu’enfin, le bonhomme soit reconnu à sa juste valeur. Je ne vous cache pas que c’est une grande, grande, satisfaction pour moi, et pour d’autres qui ont cru au talent du breton. Maintenant, parlons du texte, de ce Place aux immortels auréolé d’une sacrée réputation et d’un prix prestigieux : le prix de la gendarmerie nationale 2021, excusez du peu. Dans cette histoire de suicide suspect, il est difficile de ne pas entamer cette chronique sans évoquer Léon Cognard, car sur ses épaules repose tout le roman. Franc-tireur, insolent, non conformiste, doté d’un humour dévastateur, Léon est un héros que l’on aime d’emblée. Un personnage au grand coeur, pétri de principes, l’un de ceux qui vous marquent. Comme dans tous ses romans, l’auteur ne laisse rien au hasard, il plonge au coeur de cette période troublée avec une grande minutie, ne nous épargne aucun détail. Certains trouveront cela un tantinet rébarbatif, je trouve au contraire que ces détails sont distillés avec équilibre, donnant de l’épaisseur au roman et d’ailleurs, les jurys du prix sus-nommé ne s’y sont pas trompés. Place aux immortels est un sacré bon roman, l’un de ceux qu’il est difficile de lâcher jusqu’à la fin, un livre instructif, passionnant, comme le sont tous les ouvrages de Patrice Quélard.

J’achète ? : À ton avis ? La question ne se pose même pas.

Publié dans Non classé

12 commentaires

  1. Hello Franck puis je dire ici tout le bien que je pense de ton roman, les Enchaînés?

    On va faire court: je l’ai dévoré en deux jours, et j’attends la suite (car il y aura une suite, n’est ce pas?) avec impatience.

    J’ai trouvé dans ton roman tout ce que j’apprécie en littérature: une intrigue puissante, tout d’abord, car comme l’écrit Stephen King, la littérature c’est d’abord savoir raconter une histoire, et le lecteur est plongé dans une aventure que l’on pressent, dès les premières pages, palpitante.
    Ensuite, le récit picaresque, ou d’apprentissage, d’un jeune homme arraché à son monde, et aussi l’inconnu des terres lointaines, à la Conrad

    L’emploi de l’argot, jamais anecdotique, qui colore le récit et les personnages. J’ai pensé à Steinbeck,
    immédiatement. J’ai adoré.

    Les personnages, justement. Victor, les chiourmes, Léo, Gia ou le Chacal. Tu as brossé leurs portraits en très peu de mots, à la manière de la ligne claire de Hergé, mais tu as réussi par ce procédé même à leur donner une réelle épaisseur, et dieu, comme on s’attache à eux!

    La narration, qui nous raconte l’enfer du bagne, la violence des rapports humains, le sadisme, mais aussi la beauté de la mer, de l’Autre, ou d’une main tendue.

    Et enfin, Franck, ton roman est porté par un vrai souffle romanesque, par une écriture fine, poétique, et puissamment terrienne à la fois.

    Allez, au boulot, tome 2 steuplé.
    P*tain de bon roman, Franck.

    La bise 😀

    Aimé par 2 personnes

Votre commentaire

Entrez vos coordonnées ci-dessous ou cliquez sur une icône pour vous connecter:

Logo WordPress.com

Vous commentez à l’aide de votre compte WordPress.com. Déconnexion /  Changer )

Photo Google

Vous commentez à l’aide de votre compte Google. Déconnexion /  Changer )

Image Twitter

Vous commentez à l’aide de votre compte Twitter. Déconnexion /  Changer )

Photo Facebook

Vous commentez à l’aide de votre compte Facebook. Déconnexion /  Changer )

Connexion à %s